Mitchel Frost-Roe

« Il ne faut pas être spécial! ». Voilà ce que Mitchel conseille aux autres enfants, le sourire fendu jusqu’aux oreilles.

Pour Mitchel, il est trop tard – il est déjà spécial. Ce n’est pas simplement parce qu’il s’agit d’un jeune homme éloquent et dynamique aux prises avec le cancer depuis 2016, mais parce qu’il traverse cette épreuve avec un courage incroyable. Il a le courage de parler des temps difficiles, d’apprécier les bons moments et de rire face à une situation réellement terrifiante.

Il a le courage de parler des temps difficiles, d’apprécier les bons moments et de rire face à une situation réellement terrifiante.

Mitchel s’est rendu au CHEO pour une condition difficile à diagnostiquer. Il souffrait depuis longtemps d’une perte auditive. Son ouïe s’est détériorée à point tel que Mitchel a commencé à souffrir d’acouphène en mars 2016, et son médecin croyait qu’un implant cochléaire serait la meilleure solution. Il a prévu un test d’imagerie par résonance magnétique (IRM) afin de déterminer si la procédure serait possible. Personne ne s’attendait à ce que ce test révèle des lésions sur le cerveau et la moelle épinière de Mitchel et personne n’aurait pu prévoir que la biopsie qui s’est ensuivie mènerait à un diagnostic de tumeurs des plexus choroïdes de grade II. Rien n’aurait pu préparer Mitchel ou sa famille pour 18 semaines de chimiothérapie suivies de 23 doses de radiation.

La chimiothérapie a commencé le jour suivant le diagnostic. Ce ne fut pas facile : les nausées, la rétention d’eau et l’insomnie sont seulement quelques-uns des effets secondaires dont Mitchel a souffert. Mais au fur et à mesure que les rondes de traitement avançaient, ils avaient des améliorations à célébrer. Un jour, Patti, la maman de Mitchel, fut stupéfaite – Mitchel avait réussi à l’entendre parler alors qu’il se trouvait dans la pièce d’à côté et pour la première fois depuis longtemps, il avait réussi à entendre son frère Tyler lui parler. Les traitements ont pris fin en novembre 2016 et le 10 novembre, Mitchel a sonné la cloche au CHEO pour que tous puissent entendre le son du succès.

Le parcours des traitements n’est jamais un chemin droit et cela peut être décourageant pour les patients et les familles. La troisième ronde de chimiothérapie de Mitchel a commencé à son anniversaire. À Noël 2016, il luttait contre une fatigue sérieuse. Les nausées causées par la radiation étaient intenses et elles se sont intensifiées lorsque Mitchel a attrapé le Clostridium difficile (C. difficile). Il décrit cette phase comme « le cancer du traitement contre le cancer ».

Heureusement, Mitchel n’a pas eu à traverser cette épreuve seul et il en est conscient. « Ma famille et mon équipe de soins de santé ont été merveilleuses. Je n’aurais pas pu y arriver sans eux. » Mitchel a connu plusieurs moments spéciaux allant de petits gestes comme l’équipe de l’aile 4 nord qui lui permettait de dormir plus longtemps et de faire des choses que les adolescents aiment faire pendant la soirée, à ses amis et aux membres de sa famille qui se sont rasé les cheveux pour lui montrer leur appui, en passant par son frère qui s’est fait tatouer en honneur de Mitchel. « Nous avons vécu de nombreuses belles expériences qui ont permis à notre famille de se rapprocher », affirme-t-il.

Quelle sera la prochaine étape pour Mitchel? Surveillez-le bien – il est l’auteur de ce récit. Mais il a des conseils à offrir aux jeunes au sujet de l’importance de demeurer en santé. Les symptômes de Mitchel étaient présents depuis des années – il s’agissait de détails comme des picotements, des problèmes de coordination mineurs et des maux de tête, mais comme ils étaient passagers, il semblait normal de les ignorer. Aujourd’hui, il est plus clair pourquoi il est d’importance capitale de consulter un médecin et de bien lui expliquer tous ses symptômes afin qu’il puisse détecter le moindre problème. « N’essayez pas d’être fort », avertit-il. Après son diagnostic, les médecins lui ont dit : « tu devrais être très malade ». Il semble que Mitchel continue toujours de mettre un pied devant l’autre, peu importe ce à quoi il doit faire face.

Mitchel démontre une force honorable qui va au-delà d’une attitude positive. Il s’agit d’une capacité de voir le bon côté des difficultés. Il l’a démontré parfaitement en affirmant : « C’est la meilleure des mauvaises expériences que j’aie vécues ». Rencontrer ce jeune homme est une leçon d’humilité, mais aussi une expérience énergisante. Il y a toujours une façon de trouver le côté positif et d’agir avec générosité d’esprit si on a la volonté de le faire. Mitchel est un bon professeur.

Prochains événements au CHEO

De nombreux événements sont organisés pour amasser des fonds pour le CHEO et nous en sommes extrêmement reconnaissants. Consultez notre calendrier d’événements spéciaux et joignez-vous à nous pour faire une différence pour les enfants et les adolescents du CHEO! Vous pouvez aussi vous impliquer à titre de bénévole ou organiser votre propre événement.

L’exposition de Noël McGregor

Tout le monde est invité à assister à l’exposition de Noël McGregor ! Venez vous promener dans notre exposition extérieure…